Konica pop

Konica pop par Gilbert

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un appareil qui a fait le bonheur de beaucoup de personnes car il était accessible au niveau prix, très simple d’emploi et donnait des résultats très satisfaisants. Fabriqué par la firme Konica, il est apparu en 1982.pourquoi Pop ? Deux explications possibles: pop pour popular (populaire) ou bien une référence au pop art car l’appareil aura été décliné du noir au blanc en passant par toute une gamme de couleurs “flashy” du type vert-pomme, bleu nuit, rouge fuchsia, orange etc….C’est un appareil de poche aux dimensions réduites (110mm X 80mm X 34mm) et au poids plume de 260g ! C’est un appareil à viseur collimaté de type Galilée qui utilise le film 35mm et donne des négatifs 24X36mm. Cet appareil s’adresse à tous ceux qui ne veulent pas se compliquer la vie ,c’est comme disent les anglo-saxons un “point and shoot “(visez et déclenchez) . Pour moi,je l’ai baptisé AVD :Armer, Viser, Déclencher . N’oublions pas que Konica était alors aussi un fabricant de pellicules photographiques ainsi que de machines à développer et tirer les films. En offrant un appareil très bon marché on espérait ainsi faire d’avantage consommer en films et en tirage un peu à l’image, de nos jours, des fabricants d’imprimantes ! L’appareil est principalement en plastique de qualité avec un peu de verre et de métal . Il a des lignes très douces et esthétiquement parlant est plutôt réussi. Bref, il est mignon ! Voyons comment il se présente.

.

1 ) Sur la face avant : Un objectif Hexanon à ouverture fixe de f:4 et de focale 36mm (petit grand angle) avec son champ de couleur jaune dans le viseur. Un petit téton situé au bas de l’optique se glisse sur trois sensibilités de film: 100ASA, 200ASA et 400ASA. Au-dessus de l’optique la fenêtre circulaire de la cellule au CDS qui mesure la lumière et indique par une led si elle est suffisante ou non. Dans ce dernier cas, on utilisera le flash qui est intégré à l’appareil. Vient au centre, le viseur est agréablement lumineux parce qu’en verre. A droite du viseur, le flash qui est intégré au boîtier . Sous le flash, une commande pour le mettre en action. En glissant cette commande on fait sortir le flash qui se charge. On peut, à l’aide de cette même commande régler le flash pour les faibles distances (1,5-2m).
2)sur le dessus: à droite le levier d’armement en un coup qui entraîne automatiquement le compteur de vues situé au-dessus de lui.Enfin ,à côté des ces derniers le déclencheur dont le bruit métallique est plus discret que celui de l’entraînement !
3) Sur la face arrière :au centre l’oeilleton de visée avec sur sa droite une diode ( diode éteinte=assez de lumière pour prendre la photo . Diode allumée en rouge = pas assez de lumière,il faut utiliser le flash).Notons que la mesure de la cellule évite la sous-exposition mais nullement la surexposition! c’est pour moi ,le seul vraiment point faible de cet appareil. tout à gauche,une glissière: en la poussant vers le bas ,elle permet d’ouvrir le dos mettre ou enlever une pellicule.
4) sur le dessous: le socle. Sur la droite un pas de vis pour fixer un pied photo. Un bouton de débrayage enfoncé dans une cavité afin d’éviter une utilisation accidentelle de ce dernier. A gauche La manivelle de rembobinage qu’on utilise tout en maintenant le bouton de débrayage enfoncé. Enfin, à l’extrême gauche le logement des deux piles de 1,5V de type AA très faciles à trouver, avec son bouton d’ouverture.
Conclusions : Le Konica Pop est un sympathique petit appareil très simple d’utilisation mais qu’on aurait grand tort de mépriser. En effet, quasi imbattable pour sa rapidité d’exécution (excellent pour les instantanés ou les photos de rue) il offre de très bons résultats grâce à la très grande qualité de son optique et certains l’utilisent encore de nos jours. C’est l’appareil idéal pour le touriste lambda et pour les plus chevronnés il peut servir de boîtier d’appoint au cas où … Pour la côte, c’est très variable. Il n’est pas rare et sur eBay, les prix varient de 10 EUR à 100EUR,en fonction de la couleur de l’appareil !